International image 1148 full

Signé: 85.269
Objectif: 100.000
J’agis Icon pen

65 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de fuir violences, conflits et persécutions. Des millions d’autres ont dû tout abandonner face à une catastrophe.

Ce sont des hommes, des femmes et des enfants dont la vie a été anéantie par des circonstances indépendantes de leur volonté. Ils ont perdu leur toit, leur emploi et leurs proches.

Mais en septembre, les gouvernements du monde entier se sont engagés à améliorer la façon dont les personnes contraintes de fuir pour survivre sont traitées. Maintenant, ensemble, nous pourrons les amener à offrir sécurité et protection, ainsi qu’un avenir digne à ces personnes.

Nous avons toutes et tous des droits. Nous méritons d’être traités avec dignité et respect. C’est une crise mondiale. Les pays du monde entier doivent s’unir et agir ensemble pour les personnes qui ont tout perdu.

À l’heure actuelle, les pays les plus riches du monde manquent à leurs devoirs envers des millions de personnes particulièrement vulnérables qui ont été chassées de chez elles par les violences, les conflits et les persécutions, tandis que les pays pauvres accueillent la majeure partie des réfugiés du monde.

Dans nombre des pays où vivent actuellement des personnes qui ont été contraintes de fuir, celles-ci ne reçoivent pas l’aide ni la protection nécessaires. Elles n’ont pas la possibilité de travailler et leurs enfants d’aller à l’école, ce qui compromet leurs chances de vivre en sécurité et leurs perspectives d’avenir.

Pour sauver et protéger des vies, les gouvernements du monde entier doivent agir ensemble et de manière responsable.

Ajoutez votre voix, rejoignez le mouvement et signez la pétition dès à présent !


* En communiquant votre numéro de téléphone, vous autorisez Oxfam à vous contacter pour vous informer de nos projets et activités.

UNISSONS-NOUS POUR LES PERSONNES CONTRAINTES DE FUIR POUR SURVIVRE

À mon gouvernement, aux dirigeant-e-s du monde entier et à l’ONU :

Je ne resterai pas les bras croisés face aux souffrances des personnes contraintes de fuir violences, pauvreté et catastrophes naturelles.

Je vous demande de tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité de ces personnes. À ce titre :

- Tous les pays doivent impérativement respecter les droits fondamentaux de toute personne déplacée et appliquer les principes et normes de la Convention de 1951 et du protocole de 1967 relatifs au statut des réfugiés.

- Les pays riches doivent accueillir beaucoup plus de personnes cherchant refuge et asile.

- Tous les pays accueillant des réfugiés doivent offrir un avenir digne à toute personne prise au piège d’un déplacement de longue durée, y compris en lui garantissant le droit au travail et à l’éducation.

Les pays riches doivent aider davantage les pays en développement qui accueillent la grande majorité des réfugiés et des déplacés.

Signatures récentes

  1. {firstName} vient d'agir à nos côtés